La Città Bianca


OSTUNI

On arrive dans Ostuni en traversant les champs d’oliviers, l’air est chaud et pénétrant, une odeur d’olives nous submerge, elle n’est pas écoeurante, plutôt agréable. La mer est derrière nous, on monte en hauteur pour atteindre la Città Bianca. Elle à comme des airs d’orient cette ville blanche qui domine la mer adriatique, les rues sont étroites et lumineuses, les gens sont souriants et accueillants, on s’y plait.

Nous sommes dans le sud de l’Italie mais malgré une différence soulignée avec le nord de cette botte, l’art est toujours la, toujours aussi brillant et subtil. Les Fiat 500 et les Piaggio stationnent sur la Piazza della Libertà où  le statue di svariati santi protettori di Ostuni protège ses habitants.

Sur les terrasses des cafés, tout le monde trinque au Spritz, le café est noir et difficile à avaler mais avec cette chaleur on n’en a pas envie, on mangerai bien des Gelati au melon, aux figues, aux abricots et aux pêches à la CREMERIA ALLA SCALA.

Pour se déplacer il est impératif d’avoir une voiture, la mer est à quelques kilomètres et pour visiter les villes aux alentours il est tout de même préférable d’être véhiculé.

 

 

      

Robe – H&M – sandales – Isabelle Marant

 

 

     

 

 

 

     

 

 

 

      

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

Dinner sur les toits

 

 

Il y a, sur de nombreux sites comme: Airbnb, Abritel ou Interhome (tous bien connus, je ne vous apprends rien), des petits bijoux comme cet appartement ou ma famille à séjourné. Un intérieur moderne exposant les bibelots typiques des Pouilles: vase à têtes rondes colorées en céramique peintes par des artistes locaux, carafes surdimensionnées, cordes de marins. Mais le petit plus  ou le grand plus, ce que j’ai le plus apprécié : c’est le rooftop! La terrasse était joliment décorée avec une vue imprenable sur les immeubles dépouillés d’Ostuni teinté par le couché de soleil.

Bien entendu, ceux et celles qui m’ont suivi sur Snapchat ont pu vivre un petit moment typique de la vie italienne : la discussion de balcon (les rues ayant pour espace la taille d’un Piaggio (voir photo ci- dessus) on peut facilement discuter avec la voisine d’en face)!! Bien trop timide, je n’ai pas osé parler même si mon italien n’est pas trop mauvais, mais j’ai adoré vivre les quelques minutes de commérages avec ces dames via ma tante qui elle ne s’est pas gênée (MDR), j’aime pensé que certaines scènes de l’Italie sont comme un théâtre ou un film quelque chose que l’ont vit rarement sauf dans la Dolce Vita.

 

      

 

 

 

 

Les adresses :

Pour déguster une glace :  CREMERIA ALLA SCALA – Via Capitano Vito Tamborrino 17 Scalinata Monsignor Antelmi 72017 Ostuni

Pour manger bien et pas trop cher : IL GATTO ROSSO Largo G. Lanza, 6, 72017 Ostuni BR, Italie

Quelques minutes de shopping : Via Pola, Ostuni BR

Manger au bord de l’eau : Ristorante Pizzeria La Terrazza, Piazza dei Ciclamini, 72012 Carovigno

 

 

 

Partager...

No tags 0